apap

Agriculture

carte
carte
 

 

 

Le Royans-Coulmes

De petites exploitations pluriactives pour la culture du noyer en plaine, des élevages en montagne.

C'est la partie la plus occidentale du massif et la plus hétérogène que ce soit au niveau de son altitude (de 300 à 1400m), qu'au niveau des productions : bovins-lait, caprins, ovins, polyculture, fruits...
On dénombre plus de 100 exploitations en Royans Isère (pas de données pour la Drôme) qui se caractérisent par leur petite taille et leur pluriactivité.
Deux zones se distinguent avec une occupation de l'espace très différente : la montagne avec ses coteaux où prédomine la forêt, la plaine où l'espace agricole est majoritaire malgré le développement du tissu urbain.
En lien avec cette occupation de l'espace, deux systèmes de productions dominent : l'élevage qui se situe plutôt dans les zones de coteaux et de montagne, la niciculture où les exploitations sont en plaine et sur les premiers contreforts du Vercors.

 
5 signes de qualité existent sur le secteur : AOC Bleu du Vercors-Sassenage, AOC Noix de Grenoble, AOC Picodon, Marque Parc et IGP St Marcellin .
Dans le Royans Isère, on note un abandon progressif des surfaces de secteurs pentus, éloignés ou peu productifs qui se traduit par un enfrichement suivi de boisement. Enfin le cheptel bovin diminue pour laisser place aux ovins.
Dans le Royans Drôme au contraire,, les cheptels progressent de même que les surfaces agricoles grâce à la remise en valeur de friches et de taillis.
moutons

En plaine, les surfaces consacrées au noyer progressent, favorisées par l'irrigation et la mécanisation. Par contre la production laitière destinée à la transformation du St Marcellin est en perte de vitesse.
L'âge moyen des chefs d'exploitation est plutôt élevé (47 ans en moyenne dans le Royans Isère) et plus de la moitié des exploitants des communes de montagne ont plus de 50 ans. Signe inquiétant, peu ont un successeur assuré.
Enfin, les communes situées dans la vallée de l'Isère font face à une arrivée massive de nouvelles populations. Ainsi le développement de l'habitat résidentiel entraîne une spéculation foncière importante.

suite ... le Diois

 
  4 Montagnes - Vercors Drômois - Trièves - Royans/Coulmes - Diois - Gervanne

Les actions de l'APAP sont soutenues par le Parc naturel régional du Vercors, avec le concours financier de la Région Rhône-Alpes, les départements de la Drôme et de l'Isère

réalisation Vertacoo 2008 -Atrait -crédits photos : Y Lurand, E Breteau,APAP,